Découverte de la Calabre

Voyage du Colcit et des Amis de Poggibonsi.

Note : cliquer sur les photos pour les agrandir

 

VOYAGE  EN  ITALIE

LA CALABRE du 13.04 au 19.04.13

 

Calabre : Kaleb = région de la poix et résine.

 

Samedi 13.04.13 :

Départ Marcq 7h.pour aéroport Bruxelles Zaventem. Envol pour Naples 11h30 Arrivée 13h30.

Transport par bus pour Altomonte, hôtel d’Ambra.p1050695.jpg

p1050692.jpg

 Dimanche 14.04.13 :

Journée à San Donato di Ninea. Berceau de la famille Ferraro, qui y possède toujours un appartement où la famille passe les vacances.  Nous avons le privilège de faire le tour du propriétaire. Visite de l’église de la Santa Trinità. La salita Garibaldi découvre de beaux aperçus sur la montagne. Le village antique construit de pierres remonte à 1000 ans avant J.C.

Après une montée vers le haut de la ville par des rues en escalier, on accède à la Piazza Santa Assunta (église du IX° s.) De la piazza la vue sur le village, les toits de tuile, la montagne environnante, est stupéfiante. Comme d’habitude, j’oublie le groupe et reste en arrière, il fallait rejoindre le restaurant, Mr Ferraro viendra me chercher et nous ferons route en conversant pendant que ma femme s’inquiète……

p1050643-1.jpg

 

Déjeuner au restaurant La Baïta, moment de rencontre avec le Maire qui nous fait un grand discours (en français !) et le Curé une bénédiction et une invitation à la messe.

Don Camillo et Peppone à la même table réunis par notre Président ! Echange de cadeaux.p1050629-1.jpg

Après-midi, visite de la Chapelle rupestre de San Vito, dans une grotte naturelle, dédiée à la Madone et l’archange Michel. Au fond de cette grotte, une crèche, grandeur nature, sommeille dans une quasi obscurité.

 

Lundi 15.04.13 :

Journée à Cosenza, chef lieu de la province.

La ville haute (238m d’altitude) est la ville ancienne. Au gré de l’histoire la ville subit l’influence des Grecs et fut l’un des protagonistes des guerres puniques. Devenue ensuite colonie romaine, ensuite domination byzantine, puis fait partie du royaume de Sicile, et domination espagnole.

Pythagore est une figure célèbre, ainsi que le philosophe Telesio.

Nous visitons le centre historique : le Duomo, la Cathédrale, style roman. Des transformations vers 1750 lui donnent un aspect baroque, elle sera finalement épurée vers 1950. A l’intérieur se trouve la tombe d’Isabelle d’Aragon, épouse de Philippe III de France, dans la 1ére chapelle de gauche. L’autel baroque est surmonté d’un très beau tableau de la « vierge de Pilerio ».

p1050704-1.jpg

 

Le théâtre Rendano, du nom du compositeur Alfonso Rendano. Colette Remy nous y fait profiter de sa jolie voix. Puis nous traversons la bibliothèque.

 

Après un pique-nique dans un jardin public ensoleillé, c’est après-midi libre dans la nouvelle ville.p1050722-1.jpg

 Mardi 16.04.13 :

Matinée à Lungro

La commune abrite une forte communauté arbëresh descendant d’albanais réfugiés au XV° s. fuyant l’avance ottomane. Ces Albanais ont gardé une forte identité, parlant toujours leur langue, l’arbërisht. Leur dialecte est teinté d’italien. Religion chrétienne de rite grecque.

Visite de la cathédrale St Nicolas de Mira (XVIII° s.) patron de Lungro. Les parois du chœur, l’iconostase, sont tapissées de belles icônes et séparent le chœur réservé aux Officiants de la nef des fidèles. Le dôme du chœur présente le Christ Pantocrator, le lustre central circulaire, 4 icônes à double face.

p1050733.jpg

 

Le fond de la cathédrale est tapissé d’une fresque du jugement dernier. Une main tenant des bébés représente les limbes. Les vitraux de la nef centrale représentent les prophètes.

Les 3 portes en bronze à caisson sont décorées de scènes de la vie du Christ. L’ensemble est riche, contrastant avec l’environnement de la cathédrale très simple.

Puis arrêt à Acquaformosa. L’église est riche en mosaïques. Une statue de St François de Paule, vénéré dans toute la Calabre.p1050746b.jpg

Déjeuner au restaurant « Il Colle dei Sogni » à San Donato.

Arrêt au sanctuaire dédié à Maria Santissima del Pettoruto à San Sosti, lieu d’apparition de la Vierge.

p1050774.jpgMercredi 17.04.13 :

Matinée à Paola, sur la mer tyrrhénienne, patrie de St François de Paule, fondateur de l’ordre des Minimes.Il vécut et mourut à Tours en 1507 après avoir passé 17 ans auprès du roi de France Louis XI.

Arrêt bref sur la plage.p1050784.jpg

 Visite du Sanctuaire.p1050786.jpg

 

 

  Après-midi à San Marco Argentano. Visite de la cathédrale romane bâtie au XI° s. sur le site d’un temple dédié à Poséidon. p1050815.jpgEn-dessous la crypte menait au cimetière. Rénovée en 1935.

La crypte normande de San Marco Argentano mesure 20m de long. Construite au XI° s. par les Normands de Calabre. On y célèbre la messe.

Vers 16h arrêt à une Tour normande construite au XI° s. Fermée, donc nous ne pouvons y monter. Au bas de la tour, la fontaine Normanna.

Et sur la route du retour, arrêt à la « Pasticceria Napoleone »…..un régal !

 Jeudi 18.04.13 :

Matinée : direction la ville de Sibari. Ancienne colonie grecque (500 avant J.C.), connue pour la richesse de ses palais, son luxe , son raffinement, sa culture.

« Un sibarito » est quelqu’un de cultivé. Le site archéologique ne peut se visiter car il est recouvert de limon. Pays de terres fertiles, riche en eaux, sujet à la malaria. Il faut assainir.p1050845.jpg

Visite du musée national archéologique, riche en poteries très anciennes, certaines à décors raffinés.p1050857.jpg

Arrêt au golfe de Tarante.  Exceptionnelle douceur, mer ionienne bleue et cristalline, sable fin et chaud.

Puis visite de la ville de Corigliano Calabro. Montée vers le Palais Ducal. Nous passons sous un viaduc pour y accéder. L’ensemble est la Villa Compagna appartenant au Baron Giuseppe Compagna. A l’entrée : « Qui non si concede asilo » , contrairement à l’usage.

p1050875.jpg

 

Construction de la tour en 1073 par Roberto il Guiscardo. Visite de cette tour, descente « en prison ». Traversée des cuisines (XIX° s) : vieilles cuisinières alimentées au charbon, avec dans le four, plaques de cuisson percées de 77 trous pour la cuisson des œufs à la coque !

Sur une table une belle balance à fléau.

Sur le trajet de la visite, une statue de l’accueil : la légende raconte que les gens crachaient sur cette statue. Au-dessus de la porte d’accès à la chapelle un buste de Sant'Agostino attribué au père du Bernin. Traversée de chambres, salle à manger à superbe table ronde marquetée.

La salle des miroirs, décorée par Ignace Perucci (cet artiste a également décoré la salle du palais présidentiel du Quirinal). Plafond à décor et peinture en trompe-l’œil.p1050928.jpg

Escalier à forme de colimaçon en fer, remplaçant les antiques échelles en bois reliant chaque niveau séparément, ceci pour faire barrage à chaque étage.

Nous sommes de retour à l’hôtel vers 14h30 pour le déjeuner.

 Vendredi 19.04.13

Retour, avec imprévus…!

      p1050698.jpg

       


 

 Documents : cultures-de-la-calabre.pdf cultures-de-la-calabre.pdf          le-tresor-du-busento.pdf le-tresor-du-busento.pdf 

                    vins-calabrais.pdf vins-calabrais.pdf

 


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×