Découverte de la Campanie

Document :  Naples   carte-de-la-baie-de-naples.pdf carte-de-la-baie-de-naples.pdf

 VOYAGE  CULTUREL EN  ITALIE

LA REGION DE NAPLES du 21.04 au 26.04.2014 

 

Voyage organisé par le COLCIT (comité de langue et culture italienne). "Les Amis de Poggibonsi" adhèrent à cette association pour bénéficier de ce traditionnel déplacement culturel en Italie.

Comment s'est déroulé ce voyage : 

Lundi 21.04.14

Départ Marcq 8h45 pour aéroport Bruxelles Zaventem. Envol pour Naples 13h20. Arrivée à 15h35. Transport par bus pour Terzigno, hôtel Il Castello. Un sympathique apéro d’accueil est bienvenu avant de passer à table.

Mardi 22.04.14 : journée à NAPLES.

Quelques mots sur Terzigno, à 35km de Naples.

Terzigno : « ter ignes » : a brulé 3 fois. Vue sur le Mont Vésuve. La lave a fait une riche terre à vigne, qui permet la production du Lacrima Christi, vin réputé. Nous sommes « in Campania ». Activités agricoles, et textiles. Le pays a gardé les traces de passage des envahisseurs successifs : grecs, romains, byzantins.

   P1070105

   

     Nous partons à la découverte de Naples

   

  

Faubourgs aux grands immeubles particulièrement laids. Transports en commun : tramways, la construction d’un métro a commencé il y a 16 ans, elle n’est toujours pas terminée.Nichée dans le magnifique golfe de Naples, la ville compte plus d’un million d’habitants, elle est la 3é de l’Italie et fût la capitale du royaume de Naples. Les cartes postales traditionnelles présentent l’imposant Castel Nuovo. Le bâtiment d’origine est du 13é siècle, élevé par Charles 1er d’Anjou. En 1442, Alphonse 1er, Roi de Naples et de Sicile entreprend sa reconstruction. Doté de cinq tours cylindriques imposantes, le château possède une jolie cour centrale où nous nous arrêtons un moment. Entre 2 tours, un superbe arc de triomphe, début de la renaissance dans le sud de l’Italie, associant marbre blanc et pierre volcanique noire. Le contraste est frappant. Une grande partie de l’aile occidentale abrite le musée civique….que nous ne visiterons pas.

Le bus nous promène dans la ville à la découverte du Centre Historique :

        P1070132       P1070135     

 -le Real Teatro di San Carlo et sa très belle façade

 -le Palazzo Reale

 -La Galleria Umberto en 4 ailes : galerie marchande construite vers 1890 : coupole de verre et fer (époque Eiffel). Nous la traversons à pied et découvrons de superbes sculptures de marbre aux frontons des entrées.

P1070127

 -La Piazza del Municipio, une statue de Ferdinand 1er

 -la basilique San Francesco di Paola, côté ouest de la place principale. Construite au début du 19é siècle par Joachim Murat, le grand bâtiment à colonnades, en hommage à Napoléon 1er.

Puis Ferdinand de Bourbon poursuit la construction et la dédie à François de Paule. L’intérieur de l’Eglise est circulaire avec 2 chapelles latérales. Au centre, une rotonde : hauteur du dôme 53m, couverte d’une coupole soutenue par 34 colonnes type corinthien. Vue du sol impressionnante. L’autel est en marbre polychrome et pierres dures lapis lazuli ; A l’entrée nous faisons sur les marches une traditionnelle photo de groupe. Merci Jean Marie.

Au passage Bruna nous parle de Posillipo, péninsule séparant le golfe de Naples de Pouzzoles.  Posillipo : qui arrête la douleur. Marechiaro : mer claire, si claire qu’on y voit les poissons « fare l’amore »…..

Nous montons sur les hauteurs de Naples, mais c’est brumeux. Nous apercevons l’ile de Procida, tristement célèbre pour sa prison pour femmes. Bain de soufre apprécié des Allemands. Nous passons devant le Castel dell' Ovo. La légende de l’œuf magique caché dans le château. Tant qu’il n’est pas cassé, Naples vivra.

P1070149       P1070150       P1070154

L'Après-midi nous allons au cœur du Centre historique : la « Spaccanapoli », qui conserve le tracé d’un des grands axes de la cité romaine. Longue rue divisée en sept parties rectilignes, les rues s’entrecroisent en perpendiculaire. Beaucoup d’églises, de places, de bâtiments historiques. Foisonnement de boutiques, de magasins d’artisanat qui vendent des objets en terre cuite, de cafés, l’un des endroits les plus animés et pittoresques de Naples.

-la via Benedetto Croce, l’église San Domenico Maggiore (construite en 1283 par Charles 1er d’Anjou) et la piazza San Domenico, la colonne San Vicenzo, la piazzetta del Nilo et la statua del Nilo, Dieu égyptien du Nil, à angle droit la via Nilo.

P1070161     P1070167

-la Piazza del Gesu Nuovo : façade de l’église à pointes de diamant du palazzo Sanseverino

-la via San Biagio dei Librai prolonge la via B. Croce

Ce vieux quartier de Naples est plein de richesses à découvrir lentement. On retiendra aussi le Monte di Pietà, majestueux bâtiment.

Mercredi 23.04.14 : CAPRI.

Pluie dans la nuit et le matin. Beaucoup de brume, de brouillard ont limité la vue. Arrivée sur l’île à Marina Grande. Pas de funiculaire  A sa place un carrousel de petit bus dans un vacarme !!! Che casino !!!Le bus nous monte à 142m d’altitude sur une terrasse naturelle, la Piazzetta Umberto Primo, de célèbre notoriété.

Que faire de ce temps frais et brumeux ? Sur la proposition de Michel, nous prenons le chemin du Monte Tiberio, la villa Jovis, antique demeure de l’empereur Tibère. La route offre de nombreux points de vue, mais toujours très limités par la brume. Au passage la Chiesa di San Michele. Pique-nique dans les ruines de la luxueuse villa, avant de redescendre par un temps qui s’éclaircit.

D’autres feront le tour de l’île, mais votre rapporteur ne l’a pas fait……Ceux qui ont poursuivi la balade ont pu admirer les fameux Faraglioni, rochers pointus plantés dans la mer.

P1070183     

Jeudi 24.04.14 : La Côte Amalfitaine. Le beau temps est revenu !!!!     P1070194

Suspendue entre le ciel, la mer et la terre, la route serpente tout au long de la côte, et offre à chaque virage des vues époustouflantes. A distance vue sur Sorrento, puis sur Positano : arrêt en aplomb des falaises : dans cette localité, l’église Santa Maria dell'Assunta coiffée d’un dôme décoré de carreaux de majolique jaunes, bleus et verts.

Nous apercevons les îlots de l’archipel I Galli : îles privées. La mythologie raconte que les sirènes attiraient les marins sur les rochers. Sur l’une des îles, une tour sarrasine.

P1070226     P1070229

Pays des oranges, citrons et cédrats gros comme des potimarrons.

P1070232 P1070235 positano    

 

 Visite de la grotte de Smeraldo : à l’intérieur nous découvrons cette eau à reflets bleus émeraude, du au fait que la lumière du jour y entre par une ouverture sous-marine. L’eau très cristalline révèle sur le fond des sculptures naturelles, on y distingue même une crèche !!!!!

P1070255

   P1070270a   

 

 

 

 

Amalfi : ville au passé prestigieux : république et puissance maritime, puis lieu de résidence de grandes familles nobles. A voir l’ensemble religieux monumental: le cloitre du Paradis, la Basilique du Crucifix, la crypte de Saint André et la Cathédrale, il Duomo di Sant’Andrea somptueuse dans sa décoration, et de dimension imposante.

 
P1070276

 

      Une ville à revoir, le temps nous a manqué.

      Une journée de bonheur, cette côte est merveilleuse.

 

Vendredi 25.04.14 Le matin : POMPEI.

Ce jour est férié pour les Italiens, qui fêtent la libération de leur pays. Beaucoup de monde par conséquent, le guide estime en nous voyant que nous sommes un groupe trop important. Par ailleurs s’il parle bien le français, quel débit !!!!!  Pour voler des notes au passage !!!!!.

 P1070284     P1070290      P1070303

Origine de POMPEI très ancienne, 8é siècle avant  J. C. Grecs, Etrusques, et surtout les Samnites étendent puissamment leur influence dont il reste des traces importantes dans les constructions et dans l’art. Puis ceux-ci sont chassés par les Romains qui colonisent la ville.

Un terrible tremblement de terre en 62 après J.C. détruit la ville. Elle est reconstruite par la ténacité de ses habitants survivants. Mais le Vésuve, considéré comme un volcan éteint depuis des siècles se réveille et entre en éruption le 24 Août de l’année 79 après J.C. L’historien Pline le Jeune en fait une description impressionnante. La hauteur de l’éruption est de 30 km. Un déluge de pierres et de scories incandescentes se déverse sur Pompéi, puis une vague de cendre mêlée d’eau efface toute vie. L’antique ville romaine est recouverte d’une couche de 7m de haut. L’éruption durera 30 heures. Elle détruira tout, d’Herculanum à Stabies. Le Vésuve restera en activité pendant des siècles jusqu’à nos jours. Les autres villes seront reconstruites, mais c’est seulement en 1750 que commence la découverte du site de Pompéi.

P1070297      P1070313      P1070317

Les fouilles ont continué depuis jusqu’à présent. A ce jour on a ramené à la lumière 3/5é du centre habité. En 1997 la zone archéologique est déclarée par l’UNESCO, patrimoine de l’humanité. L’état de conservation des objets découverts, des habitations, ainsi que les restes de près de 2000 victimes, est étonnant. Les moulages en plâtre réalisés dans les empreintes des corps ont permis de recréer la forme de ces corps. Nous en voyons 2, dont celui d’un enfant. 

Nous découvrons, sur les indications de notre guide :

- à l’entrée, cour et casernes des Gladiateurs,

-Le Grand Théâtre : 5000 spectateurs, + de 3km de rempart, construit dans une dépression de la colline garantissant une bonne acoustique.

-La Voie Royale : pavée de plusieurs couches de pierres parfaitement imbriqués lui donnant une stabilité et une régularité étonnante. Champs Elysées de l’époque.

-La Via dell’Abbondanza : bordée d’habitations et de boutiques : cuir, boulangerie (superbe dallage en mosaïque), auberge. Une fresque représentant Artémis, Hermès, Zeus, Apollon.

-Un bar, la ville en comptait 118. Boisson principale : le vin, liquide épais comme du miel que l’on diluait au 1/5é, + des épices. Aussi lait, limoncello. On y pratiquait des jeux (dé), et des activités libertines à l’étage…..  Collecte de l’eau amenée vers les fontaines depuis les châteaux d’eau.

-Etablissement thermal, accessible à tous, 3 salles (frigidarium, tepidarium, caldarium).

-Piscine, strigilarium pour appliquer boues et crèmes.

 

P1070326 temple d apollon P1070327 pompei

 -Le Guide nous fait remarquer des fresques aux frontons d’un magasin. On peut y voir le phallus, à l’époque l’organe masculin était d’abord le symbole de la fécondité, et n’avait pas la signification érotique comme de nos jours.

-24 lupanars, chacun construit à l’intersection de 3 rues. De là l’origine du mot « trivial ». Les salles et les lits sont petits, à l’époque les gens étaient de petite taille. Puis on se dirige vers le Forum : grande place publique, centre de la vie politique, économique, et religieuse. 142m x 38m. Lieu de tous les rassemblements, elle pouvait accueillir toute la population.

Le guide nous quitte à ce moment et nous faisons la pause pique-nique.  L’après-midi nous conduit par la route sur les pentes du Vésuve. Haut. 1277m

 P1070328     P1070332 il vesuvio

Très-vite la route est encombrée, et la circulation, de ralentie finit par être bloquée. Grâce à l’habileté de notre chauffeur, nous échapperons aux plus sombres pronostics (la nuit dans le bus !!!) Demi-tour et nous redescendons. Cela vaut bien un café une glace, ou autres gâteries à une terrasse ensoleillée.

P1070340   P1070367

Le soir, la surprise de notre Président Tommaso, un diner en musique, viendra effacer la déception de l’après-midi.

Samedi 26.05.14 : c’est le jour du retour. Chance : Les Napolitains de l’aéroport ne font pas grève !! Tout se passe bien. Alors, un beau voyage ?  OUI. Beaucoup de découvertes pour la plupart d’entre nous. Que de richesse, que de beauté, que d’histoire à approfondir, mais souvent trop peu de temps pour s’arrêter, voir, rêver, tout simplement. Sans doute, une envie d’y revenir.

Merci, Tommaso et son épouse, merci Bruna, pour l’important rôle de guide touristique assumé avec le sourire et les petites histoires qui assaisonnent le tout. Merci à Michel pour sa patience, à Jean-Marie pour la bonne humeur et les photos, merci à Pascal pour ce compte-rendu et à l’année prochaine.

 


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.